Bonsoir les zamies !

Nous voilà complétement immergé dans les préparatifs de l’avent, mais pas seulement.

Lyon, notre si belle ville, d’ici 2 jours va se parer de dizaines de milliers de lampions, la fête des Lumières va battre son plein, mais quelle en est l’origine, la connaissez-vous ?

« L’histoire du vœu des Échevins,

Une première église dédiée à la Vierge est construite sur la colline de Fourvière en 1168. Elle est ravagée lors des guerres de religions qui opposent catholiques et protestants (1562). Restaurée, elle accueille les voeux successifs des habitants et des échevins face aux épidémies. Le 8 septembre 1643, les édiles et conseillers municipaux de l’époque (le prévôt des marchands et les échevins), montent à Fourvière pour demander à la Vierge Marie de protéger la ville de la peste qui arrive du sud de la France. Ils font le voeu de renouveler ce pèlerinage si Lyon est épargnée....

En 1850, les autorités religieuses lancent un concours pour la réalisation d’une statue, envisagée comme un signal religieux au sommet de la colline de Fourvière. C'est le sculpteur Joseph-Hugues Fabisch qui réalise cette statue dans son atelier des quais de Saône.

L’inauguration initialement prévue le 8 septembre 1852 est repoussée au 8 décembre en raison d'une crue de la Saône. Le jour venu, le mauvais temps va de nouveau contrarier les réjouissances : les autorités religieuses sont sur le point d'annuler l’inauguration. Finalement le ciel se dégage... Spontanément, les Lyonnais disposent des bougies à leurs fenêtres, et à la nuit tombée, la ville entière est illuminée. Les autorités religieuses suivent le mouvement et la chapelle de Fourvière apparaît alors dans la nuit.

Chaque année désormais, le 8 décembre, les Lyonnais et habitants des communes environnantes déposent des lumignons à leurs fenêtres et parcourent les rues de la ville afin d'admirer des installations lumineuses exceptionnelles. »

Cet extrait est issu du site officiel.

La lumière tout un symbole de cette période festive me fait aussi penser à l’étoile du berger, de fil en aiguille et de chutes de papiers cadeau en boutons… Un, dos, tres, .... voilà, une, deux, trois étoiles de Noël, comme les trois Rois Mages, tout juste terminées, pour répondre au défi n°7 de CS&DIY.

CS&DIY Defi n°7

Le sujet est celui-ci :

118121593

et le blog .

Avant de vous laisser à vos occupations ou bien... peut-être de sombrer dans les bras de Morphée la déesse, pour les couche-tôt, je veux vous dire que j’apprécie énormément vos petites visites, elles donnent du sens à mon travail !

Bonne nuit à vous ;) ;)